PUBLICATIONS DES ENFANTS

Sais tu pourquoi le rire se lève tous les matins?

le lundi, il s'amuse avec la Muse
le mardi, il sourit avec les souris et son ami, Henri, en rit
le mercredi, il se gondole à Venise
le jeudi, il ferait rire un tas de pierres....
le vendredi, il s'enrichit de plaisanteries
le samedi, il rit aux éclats du soleil
le dimanche....pas de chance:

il est mort de rire!

Maintenant, tu sais pourquoi le rire se lève tous les matins.

Un groupe d'enfants ( sixième, collège Georges De La Tour, Nancy )
                                                           



Sais tu pourquoi le rire se lève tous les matins?

le lundi, ce farceur, il fait des blagues
le mardi, en habit de clown, il se fend la pipe
le mercredi, pince sans rire, il me pince
le jeudi, il rit comme une baleine
le vendredi, ...le paisantin...il me dit:
" tel qui rit vendredi, dimanche pleurera"
le samedi, le voilà qui rit comme un bossu
le dimanche...il se lève du pied gauche:
le rire n'en peut plus
il ne rit plus.

Maintenant, tu sais pourquoi le rire se lève tous les matins


Un groupe d'enfants ( sixième, collège Georges De La Tour, Nancy )
           
             Un jour, la lettre F
            fit des fractions
            franchit la frontière de France
            mangea des fraises et des framboises
            joua avec un fourmilier
            but à une fontaine
            lut un formulaire
            fit fortune en Finlande
            trouva des fossiles
   
Après avoir fait tout ça, le F fut fatigué
alors, il s'endormit
plus de F... c'était très dur

En faisant des ractions
en ranchissant la rontière de Rance
en mangeant des raises et des ramboises
en jouant avec un ourmilier
en lisant un ormulaire
en aisant ortune en Inlande
en trouvant des ossiles

Au bout d'un moment, le F se réveilla

Plus facile alors de
faire des fractions
de franchir la frontière de France
de manger des fraises et des framboises
de jouer avec un fourmilier
de trouver des fossiles
de faire fortune en Finlande.

Un groupe de sixièmes ( collège G. de La tour, Nancy, mars 06 )




C'était un mec bien


Il ne manquait pas de souffle
Et ne restait pas les bras croisés
c'était un mec bien

Il avait tout le temps des idées derrière la tête
et croquait la vie à pleines dents
....c'était un mec marrant

Quand il avait le coeur en bandoulière
il l'avait aussi au ventre
mais non quoi, il avait aussi un grand coeur


C'était un mec toujours sympa

quand il coupait les cheveux en quatre,
il avait le compas dans l'oeil

C'était un mec intelligent
il avait un teint d'endive
il était tête en l'air parfois

C'était un mec amoureux
il n'avait pas le ventre mou
ni la dent dure

Il ne peurait jamais dans mon gilet
c'était un mec normal quoi
c'était un mec bien.

Thomas Mouzon ( sixième, collège G. de La Tour, Nancy )




Savez vous ce qui est bizarre ?  


un soleil de soie..... qui nage dans les nuages. Nu! 
une île de silence qui glisse sur des vagues...
une autruche qui casse une cruche!
mais, ce qui est le plus bizarre...
c'est...

un ange qui mange une orange en or sous l'orage qui gronde!


Elise, Pierre-Alexandre, Mathilde, Maxime..; ( médiathèque de Ludres )


haut de page