CHARTE DE L’ATELIER D’ECRITURE

1/ Ecrire n’est réservé ni à une élite, ni à une catégorie de professionnels. L’atelier est un lieu de découverte de la littérature et un espace neuf d’invention, ouvert à tous , quelque soit l’âge ou le niveau, pour peu qu’on se sente concerné par le besoin d’échanges, de partage d’une parole pleine, investie et vivante.

2/ La confidentialité et le respect des textes vont de pair avec la liberté de cheminer à son propre rythme à travers l’exploration de différents champs d’écriture : jeux de langage, écriture du réel, autobiographie et fiction.

3/ Plaisir et sérieux sont au centre du dispositif ; on écrit seul ou à plusieurs mains, on ouvre un chantier, on apprend à être lecteur de son texte, on le laisse reposer ou on le ré-écrit, c’est selon…

4/ L’animateur( trice ) propose un motif d’écriture ( le plus souvent un texte d’un auteur contemporain, mais aussi un faits divers, des photos, un objet… ….) et lance une piste …à chacun de s’en emparer en suivant ou en transgressant la proposition pour écrire.

5/ La communication des textes peut se réaliser sous différentes formes en fonction des objectifs de chaque atelier et de ceux des participants ( en intra-groupe ou vers l’extérieur, exposition, publication, lecture à voix haute… )

6/ L’animateur(trice) doit être formé(e) et certifié(e) par un organisme reconnu . De plus, il ( elle ) s’engage dans un travail personnel d’écriture et dans la poursuite d’un approfondissement de ses compétences.

7/ Chaque projet culturel ou d’intervention dans le champs des écrits professionnels fait l’objet d’un contrat signé entre les parties concernées.


haut de page